mardi 17 janvier 2017

Allah ne se gêne point de citer en exemple n’importe quoi

Sourate 2 - Al-Baqarah (la vache)

26. Certes, Allah ne se gêne point de citer en exemple n’importe quoi : un moustique ou quoi que ce soit au-dessus ; quant aux croyants, ils savent bien qu’il s’agit de la vérité venant de la part de leur Seigneur ; quant aux infidèles, ils se demandent « Qu’a voulu dire Allah par un tel exemple ? » Par cela nombreux sont ceux qu’Il égare et nombreux sont ceux qu’Il guide ; mais Il n’égare par cela que les pervers,
27. qui rompent le pacte qu’ils avaient fermement conclu avec Allah, coupent ce qu’Allah a ordonné d’unir, et sèment la corruption sur la terre. Ceux-là sont les vrais perdants.


Allah ne se gêne point de citer en exemple n’importe quoi.
Et les croyants savent bien qu’il s’agit de la vérité.

Il est important de bien comprendre que quoi que dise Allah (ou le coran), les vrais musulmans croient fermement qu’il s’agit de la vérité (sans se poser la moindre question).

Alors que les infidèles (les mécréants et ceux qui se prétendent musulmans alors qu’ils ne suivent pas le coran) se demandent qu’a voulu dire Allah.

Il est clair dans ce verset que les vrais croyants de l’islam sont ceux qui ne se posent aucune question et qui prennent la parole d’Allah (les versets du coran) comme argent comptant (au pied de la lettre).
Les chrétiens ne disent-ils pas « Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux ! ».
Eh bien, je suppose que c’est la même chose pour l’islam.

Or, j’ai vu parmi la communauté musulmane de France beaucoup de mécréance. Des gens qui se prétendent musulman alors qu’ils ne respectent pas les versets du coran. Il y en a même qui prétendent remettre en question certains versets, en chercher un sens autre que celui qui est évident pour tous. 

Si le coran vous dit « couper la main des voleurs », quel autre sens voulez-vous donner à ce verset ?
« Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez leurs mains, en rétribution pour ce qu’ils ont réalisé, comme intimidation de la part d’Allah. Allah est fier et sage. » (Coran 5.38). Et si le présumé coupable récidive, c’est l’amputation du pied opposé à la main amputée (Coran 5.33).

J’ajouterai que le coran traite tous les non-musulmans de pervers et c’est à dessein qu’Allah a égaré les pervers.

Et si je publie des livres sur l'islam ou si j'écris sur ce blog, ne pensez-vous pas que c'est parce que c'est la volonté d'Allah parce que Dieu / Allah / Yahvé m'a confié cette mission.
Je vous laisse y réfléchir.

A bientôt pour une prochaine leçon sur le coran.
Thierry Cumps

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire