mercredi 8 février 2017

Combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul

Sourate 2 - Al-Baqarah (la vache)

192. S’ils cessent, Allah est, certes, Pardonneur et Miséricordieux,
193. Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes.

Dans un verset précédent, le coran ordonnait aux musulmans de les tuer et dans le verset 193 de ce même sourate, le coran ordonne aux musulmans de les combattre jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’une seule religion : l’islam.

Soyons clairs. Le coran délivre un message de guerre qui veut que les musulmans combattent les non-musulmans jusqu’à ce qu’ils se convertissent, meurent ou payent l’impôt de capitulation aux musulmans.

Ensuite, on peut dire ce que l’on veut. Il n’en reste pas moins que le message du coran est explicite, c’est faire la guerre aux non-musulmans, les écraser, les tuer, en faire des esclaves et utiliser pour cela tous les moyens.

Notez que si les mots pouvaient tuer, les versets du coran auraient déjà exterminé tous les non-musulmans.

Heureusement, la plupart des musulmans n’ont pas envie de faire la guerre et prennent donc dans le coran les versets qui les arrangent. On appelle cela : faire une lecture sélective du coran.

Il n’en reste pas moins que le coran reste un livre de guerre qui appelle au meurtre et tant que le coran existera, des musulmans tueront au nom d’Allah conformément aux versets du coran qui appellent au meurtre des mécréants.

Je vous laisse y réfléchir.
A bientôt pour une prochaine leçon sur le coran.
Thierry Cumps

9 commentaires:

  1. Luc 19;27
    Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n'ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence.

    Petit verset de la bible également qui transmet le même message que le coran, donc la bible est-elle un livre de guerre?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien à voir : il s'agit d'un passage d'une parabole. Tout y est donc bien sûr métaphorique, comme dans toute parabole. Ce n'est pas le Christ qui parle en son propre nom et donne des ordres à exécuter concrètement. C'est un des personnages du récit qui parle. Il faut lire toute la parabole pour en comprendre le sens. Les « ennemis » sont les âmes des pécheurs, et il ne s'agit donc naturellement pas d'êtres vivants : on ne tue pas les âmes des morts. Et par conséquent, l'ordre de tuer est, lui aussi, métaphorique.

      Supprimer
  2. Vous citez la nouvelle évangile. J'ai l'ancien et le nouveau testament à la maison. Ce serait bien d'être plus précis afin que je puisse retrouver la phrase exacte que vous citez.
    Sinon, je précise que je n'ai reçu de menaces que de la part de musulmans. Aucun juifs, chrétiens, bouddhistes ou athées ne m'ont jamais menacé de mort.
    Qui aujourd'hui tuent et terrorisent le monde au nom de leur religion ?
    Qui sont les responsables des attentats en France ?
    Des chrétiens, des juifs, des bouddhistes, des athées, athées ou des musulmans ?
    La réponse est facile, inutile de réfléchir longtemps.

    RépondreSupprimer
  3. 190. Combattez dans le sentier d'Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes, Allah n'aime pas les transgresseurs !

    Vous oubliez de citer ce verset, pourtant il est clair.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne change absolument rien au fait que le Coran ordonne de massacrer kles non musulmans « jusqu'à ce que la religion soit entièrement à Allah ». Il va de soi que, quand le Coran parle de transgression, il s'agit de transgression de sa propre loi, et pas du code Napoléon ou de la convention de Genève. Et comme massacrer les mécréants est ordonné par Allah, les massacrer n'est pas une transgression d'un point de vue musulman.

      Supprimer
  4. Aucun juif ne tue en criant au nom de Yahweh (Yahvé/YHWH)
    Aucun chrétien ne tue au nom de Jésus
    Aucun bouddhiste ne tue au nom de Bouddha.
    https://la-securite.blogspot.com/2014/10/faut-il-interdire-lislam-en-france.html

    RépondreSupprimer
  5. Pourquoi des musulmans tuent au nom de l'islam : https://www.youtube.com/watch?v=FMfFjv2QsgU

    RépondreSupprimer
  6. Si vous vous intéressez à l'islam, je vous conseille le blog : https://l-islam-pour-tous.blogspot.com/

    Si votre religion vous demande de tuer des gens, de leur couper des membres, d'égorger des animaux, d'obliger les autres à adorer votre Dieu, peut-être devriez-vous songer à changer de religion.

    RépondreSupprimer
  7. Deux remarques :

    1) le payement de la capitation aux musulmans (la jizya), qui donne accès au statut de dhimmi, n'est une option que pour les juifs et les chrétiens (Coran, 9:29). Tous les autres non musulmans n'ont le choix qu'entre la conversion à l'islam ou la mort. Et comme l'ordre de combattre ne doit s'arrêter que quand « la religion [sera] entièrement à Allah » (2:193, mais aussi 8:39), on peut supposer que le statut de dhimmi n'est qu'une possibilité transitoire, le but final étant, pour tout le monde, la conversion ou la mort.

    2) La lecture sélective du Coran, à laquelle procèdent pas mal de musulmans, est ... interdite par le Coran, qui dit « Croyez-vous donc en une partie du Livre et rejetez-vous le reste ? Ceux d'entre vous qui agissent de la sorte ne méritent que l'ignominie dans cette vie, et au Jour de la Résurrection ils serons refoulés au plus dur châtiment. » (2:85). Peut-on considérer que des gens qui font ainsi délibérément le contraire de ce que dit le Coran sont encore musulmans ?

    RépondreSupprimer