jeudi 9 février 2017

Et craignez Allah. Et sachez qu’Allah est dur en punition

Sourate 2 - Al-Baqarah (la vache)

194. Le Mois sacré pour le mois sacré ! – Le talion s’applique à toutes choses sacrées -. Donc, quiconque transgresse contre vous, transgressez contre lui, à transgression égale. Et craignez Allah. Et sachez qu’Allah est avec les pieux.
195. Et dépensez dans le sentier d’Allah. Et ne vous jetez pas par vos propres mains dans la destruction. Et faites le bien. Car Allah aime les bienfaisants.
196. Et accomplissez pour Allah le pèlerinage et l’Umra. Si vous en êtes empêchés, alors faites un sacrifice qui vous soit facile. Et ne rasez pas vos têtes avant que l’offrande [l’animal à sacrifier] n’ait atteint son lieu d’immolation. Si l’un d’entre vous est malade ou souffre d’une affection de la tête (et doit se raser), qu’il se rachète alors par un Siyam ou par une aumône ou par un sacrifice. Quand vous retrouverez ensuite la paix, quiconque a joui d’une vie normale après avoir fait l’Umra en attendant le pèlerinage, doit faire un sacrifice qui lui soit facile. S’il n’a pas les moyens qu’il jeune trois jours pendant le pèlerinage et sept jours une fois rentré chez lui, soit en tout dix jours. Cela est prescrit pour celui dont la famille n’habite pas auprès de la Mosquée sacrée. Et craignez Allah. Et sachez qu’Allah est dur en punition.

Je pense qu’Allah (Mahomet) n’avait pas prévu que sa religion dépasse les frontières des pays arabes. Aujourd’hui, qui peut se vanter d’habiter auprès de la Mosquée sacrée ?

D’autre part qui peut dire s’être racheté par un Siyam ?

Certaines choses ne sont pas faire pour durer. C’était le cas de l’islam. Le coran contient de nombreuses phrases qui aujourd’hui ne veulent plus rien dire et qui par conséquent ne peuvent plus être respectées.

L’islam est un anachronisme de l’histoire : une religion barbare qui légalise le meurtre, l’esclavage, les sacrifices d’animaux, l’infériorité des femmes, l’inégalité des races.

Bien sûr, certains hommes peuvent trouver de nombreux avantages dans la religion islamique, ne serait-ce que le pouvoir de dominer les femmes. Ceci doit sans doute expliquer pourquoi l’islam est encore pratiqué aujourd’hui.

Je vous laisse y réfléchir.
A bientôt pour une prochaine leçon sur le coran.
Thierry Cumps

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire