samedi 11 février 2017

Et craignez Allah. Et sachez que c’est vers Lui...

Sourate 2 - Al-Baqarah (la vache)

199. Ensuite déferlez par où les gens déferlèrent, et demandez pardon à Allah. Car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
200. Et quand vous aurez achevé vos rites, alors invoquez Allah comme vous invoquez vos pères, et plus ardemment encore. Mais il est des gens qui disent seulement : « Seigneur ! Accorde nous [le bien] ici-bas ! » - Pour ceux-là, nulle part dans l’au-delà.
201. Et il est des gens qui disent : « Seigneur ! Accorde nous belle part ici-bas, et belle part aussi dans l’au-delà ; et protège nous du châtiment du Feu ! »
202. Ceux-là auront une part de ce qu’ils auront acquis. Et Allah est prompt à faire rendre compte.
203. Et invoquez Allah pendant un nombre de jours déterminés. Ensuite, il n’y a pas de péché, pour qui se comporte en piété, à partir au bout de deux jours, à s’attarder non plus. Et craignez Allah. Et sachez que c’est vers Lui que vous serez rassemblés.

L’homme qui a écrit le verset ci-dessus dit aux musulmans : « Et craignez Allah. Et sachez que c’est vers Lui que vous serez rassemblés. ».

Mais l’homme qui a écrit le verset ci-dessus n’a pas signé de son nom et donc nous ne savons pas qui est l’auteur du verset ci-dessus.

De nombreux faits prouvent que le coran est une œuvre collective (faite par des hommes et non par des dieux, des anges ou des djinns), aussi je demande qu’on puisse dire que le coran est une œuvre collective.
Mais si un jour, un dieu quelconque voulait écrire un livre, je veux bien l’aider à trouver un éditeur et je serai ravi d’écrire sa préface.

Je vous laisse y réfléchir.
A bientôt pour une prochaine leçon sur le coran.
Thierry Cumps

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire